Vivre les paysages de Meurthe-&-Moselle

Meurthe-et-Moselle CG
mascotte atlas

2-3-Poursuivre le développement des circulations douces
Enregistrer au format PDF

Eléments de contexte

Rappel des fondements des paysages et des infrastructures
- Les voies vertes : une originalité héritée de l’histoire récente
- Les voies d’eau

Rappel des processus de transformation des paysages
- Le réseau fluvial à inscrire dans le paysage  , le développement des itinéraires de circulations douces et de découverte

Objectifs visés

- Favoriser les déplacements doux
- Lutter contre la pollution et les gaz à effet de serre
- Favoriser les échanges sociaux
- Contribuer à la qualité de la santé de la population
- Améliorer la qualité du cadre de vie
- Intégrer le rôle structurant des éléments végétalisés accompagnant les voies douces dans la trame verte

Valeurs paysagères concernées

7- La multiplicité des itinéraires de découverte des paysages

Unités de paysage particulièrement concernées

Toutes les unités de paysage

Recommandations

- Poursuivre la constitution d’un réseau de voies vertes à travers le territoire :

  • ­en privilégiant certains secteurs aujourd’hui les moins accessibles : grands massifs forestiers, plateaux agricoles, bords des rivières, berges des étangs… tout en prenant en compte les enjeux écologiques,
  • ­en reliant les itinéraires existants entre eux et les rendant visibles par une signalétique spécifique ;
  • ­en mettant en valeur les itinéraires de randonnée, notamment dans la traversée de secteurs de grandes cultures : plantations d’alignements d’arbres fruitiers, de haies à petits fruits, d’arbres isolés à grand développement...
  • ­en encourageant le développement de points de location de vélos,
  • ­en développant les promenades en bateau.
    Ce réseau permettra notamment aux habitants de circuler à vélo entre leurs différents lieux de vie au quotidien.
© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

- Structurer la trame verte autour des circulations douces en acquérant les haies et espaces structurants à proximité
- Intégrer les enjeux écologiques en évitant par exemple les secteurs où la faune présente est sensible aux dérangements
- Prolonger le réseau principal de voies vertes par des liaisons douces ou des aménagements dédiés permettant d’accéder :

  • ­aux gares,
  • ­aux principaux équipements publics (dont les lycées, les collèges et les grands équipements sportifs), aux secteurs commerçants, aux principaux parcs publics...
  • ­aux sites d’intérêt touristique : châteaux, villages de caractère...
  • ­aux secteurs d’activité.

Acteurs et partenaires

- Les communes et intercommunalités
- Le Conseil Général 54
- Le Conseil Régional de Lorraine
- Les services de l’Etat (DREAL)
- Le PNRL
- Les associations

Outils et moyens existants ou à mobiliser

Réglementaires

- PLU
- PDU

Opérationnels :

- Le schéma régional desVéloroute et voies vertes de Lorraine, validé par le Conseil Régional de Lorraine et les services de l’Etat en 2003
- Le plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée
- Les Schémas Directeurs des Voies douces de communautés de communes



< Page précédente