Vivre les paysages de Meurthe-&-Moselle

Meurthe-et-Moselle CG
mascotte atlas

4-3-Gérer les forêts dans des dispositions favorables à la biodiversité et à une fréquentation maîtrisée du public
Enregistrer au format PDF

Eléments de contexte
Rappel des fondements des paysages bâtis
- Typologie des paysages forestiers
- Les coteaux, des milieux spécifiques

Rappel des processus de transformation des paysages
- Une fragmentation   des espaces forestiers et naturels par les infrastructures et l’urbanisation
- La fermeture des paysages de coteaux et pentes
- Les coteaux et les vallées : enfrichement des anciens vergers et des pelouses calcaires, progression de la forêt
- La prise en compte de l’intérêt patrimonial des espaces naturels : mesures de protection et de gestion, ouverture au public de certains espaces naturels

Objectifs visés
- Conforter le rôle économique, social et environnemental de la forêt
- Valoriser les paysages et les milieux forestiers de production
- Favoriser la prise en compte des enjeux environnementaux dans les pratiques sylvicoles
- Adapter les pratiques au contexte de changement climatique (fréquence des tempêtes, réchauffement des températures...)

Valeurs paysagères concernées

4- L’omniprésence et la proximité des espaces de nature

Unités de paysage particulièrement concernées

Toutes les unités de paysage

Recommandations

- Maîtriser le développement de l’urbanisation, des infrastructures, de l’agriculture et des énergies au détriment de la forêt
- Préserver des espaces-tampons agricoles entre forêt et urbanisation
- Promouvoir la recherche, l’expérimentation et la mise en œuvre de pratiques sylvicoles en faveur d’une forêt moins vulnérable aux risques ;

  • encourager la diversification des espèces
  • Promouvoir le développement et la diversification de la filière bois en proposant une gestion raisonnée de la forêt (coupe sélective, replantation, etc.)
  • Expérimenter les taillis à très courte révolution (TTCR) dans les secteurs abandonnés par l’agriculture
  • Conserver les arbres morts et les branchages à terre, représentant des habitats pour la faune, en respectant la sécurité du public
    - Enrichir les lisières agro-forestières en termes de paysage et de biodiversité   par la mise en place de lisière   étagée c’est-à-dire que sa transition soit douce (zone herbeuse, buissons, arbustes puis grands arbres),
    - Eviter les plantations monospécifiques et utiliser des essences locales
    © Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54


© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54


© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Acteurs et partenaires

- Les communes
- L’ONF
- Le Conseil Général 54
- Le Conseil Régional de Lorraine
- Le CRPF
- La SAFER
- Le PNRL
- La Chambre d’Agriculture

Outils et moyens existants et à mobiliser

Opérationnels :
- Les Chartes forestières de territoire
- Schémas stratégiques forestiers de massif (SSFM)
- Plan de développement de massif pour améliorer la gestion de la forêt privée élaboré par le CRPF
- Mesures agro-environnementales territorialisées visant à limiter l’emploi de fertilisant ou à retarder les fauches dans les prairies mésophiles, par exemple.
- Les plans de gestion écologique, pouvant couvrir une durée de 6 ans, et engageant des actions en concertation avec les différents acteurs locaux.



< Page précédente Page suivante >